Je n'aime pas les hypermarchés, je m'y sens bousculée mais je dois reconnaître  que parfois c'est la solution de facilité.

J'y suis donc allée la semaine dernière, en quête d'un siège auto pour ma petite-fille.  J'ai hésité longtemps entre siège et réhausseur. Ne trouvant aucune indication sur le mode de fixation sur la voiture, j'ai cherché une personne capable de me renseigner. Comme j'arrivais au "Centre d'Accueil", une personne badgée en sortait.

- "Bonjour, Madame, excusez-moi, est-ce que quelqu'un pourrait me rens. ? ...

-  Adressez vous aux cabines d'essayage" dit-elle, déjà loin de moi. J'ai donc traversé tout le magasin !  Effectivement c'est là qu'il fallait s'adresser! ... Coup de fil à la personne que je cherchais... 

- "Désolée, elle est occupée, mais à l'intérieur du carton, vous trouverez un papier où il y aura toutes les explications"... FIN.

J'ai quand même précisé, mais là je me suis adressée au mur, que les renseignements, c'est AVANT d'acheter que je les voulais ! Heureusement, l'une de mes soeurs qui a encore des enfants en bas âge a pu me renseigner... Merci le téléphone portable !

Hier matin, je suis donc allée faire mes courses pour le week-end  dans un autre magasin à la taille plus humaine. J'ai commencé par pester car les rayons avaient été chamboulés et je ne trouvais pas les cristaux de soude dont j'avais absolument besoin pour déboucher mon évier (j'en profite pour dire Merci ! à Raffa pour ses recettes écolos). J'avais perdu beaucoup de temps, il était midi passé  et je suis arrivée à la caisse "un peu" énervée. Les personnes devant moi avaient un caddy bien rempli... et, sans m'en rendre compte, ... je me suis totalement détendue...

La caisse était tenue par un tout jeune homme, sûrement nouveau car il n'arrêtait pas de demander des renseignements à sa voisine . Il m'a très gentiment dit bonjour, ... mes achats n'ont pas voltigé sur le tapis roulant, rien n'a été écrasé en fin de course, et quand il a eu fini de tout taper, j'avais presque tout mis dans mes sacs !...

Nous nous sommes dit "au revoir",  j'ai ajouté  "bon week-end", il a eu un regard tout étonné, comme si on ne le lui avait jamais dit, ... il a répondu en souriant  "vous aussi, merci" et nous avons su tous les deux que ce n'était pas une phrase en l'air...  Finalement, il a sacrément fait remonter la moyenne générale de la semaine !

Il serait peut-être heureux de savoir qu'effectivement je passe un bon week-end ! Ce matin, j'ai cru que le soleil faisait la grâce matinée, mais en fait, il a décidé de ne pas se montrer du tout ! Donc, super journée pour flâner à la maison,  pour trier les photos stockées sur l'ordi. et plus particulièrement celles prises en Ardèche le mois dernier.

Nous sommes cinq frères et soeurs, (nous étions six mais le cinquième d'entre nous nous a quittés prématurément) et je suis l'aînée . Seize ans me séparent du  "petit dernier" . Quand ils veulent  me faire enrager, ils m'appellent tous  "l'Ancêtre"... On n'a qu'à demander à l'Ancêtre, elle doit savoir...  Dis donc, l'Ancêtre, est-ce que tu te souviens ...

C'est chez le  "petit dernier" que nous sommes tous partis en week-end. Il a acheté une maison de village qui est encore en travaux car il fait tout lui-même ou presque...  Mais la maison est habitable.  Nous avons dormi en rangs d'oignons dans nos duvets,  à l'étage transformé en dortoir...  Et les cousins et cousines étaient ravis de se retouver et de profiter de nos occupations pour chahuter "tranquillement". Des trucs de gamins quoi... Il y avait un petit côté colonie de vacances très agréable !

Nous y étions déjà allés début décembre et nous avons trouvé du changement... Entre-temps, Papa Noël était passé et il avait apporté ...

les_anes1

... U N     Â N E ... pour chacun des trois plus jeunes enfants...

J' adore les ânes ! J'ai toujours eu de la compassion et de l'admiration pour eux. On les voit souvent avec quelqu'un sur le dos, muni  d'un bâton pour les faire avancer plus vite... et bien, malgré ça, ils continuent à aller à l'allure qui leur convient.

Je suis quelqu'un de lent, j'ai toujours été comme ça et depuis ma naissance, j'entends  "vite", "grouille", "dépêche"... mais avec l'âge j'assume de mieux en mieux et même je revendique ce côté perso.

Pour en revenir à nos moutons, heu... aux  ânes, ce n'était pas le résultat d'un caprice ni d'un coup de coeur mais d'une décision mûrement réfléchie. Pas question de les considérer comme des jouets ni de s'en occuper quand on en a envie !  D'ailleurs au cours de ce week-end là, pendant que nous les filles sommes parties en promenade, les hommes ont installé une pompe permettant d'amener l'eau du ruisseau jusqu'au terrain. Tout ça  pour permettre aux enfants de s' occuper eux-mêmes de l'approvisionnement en eau !... Paraît que ça boit beaucoup les ânes ! et le terrain est en hauteur... !!!

Un week-end comme ça , ça redonne du tonus pour pas mal de temps ! Dans quelques mois ou peut-être dans un an ou deux, les travaux seront terminés et cette maison sera une vrai merveille !

Mais, connaissant mon petit frère, j'imagine qu'il trouvera toujours quelque chose à y faire...

En attendant, la pièce à vivre étant finie, j'ai pu y apporter ma touche personnelle . En effet, un sac à pain m'avait été commandé. J'en avais fait quatre différents pouvant s'accorder avec la cuisine et ...

C'est celui-ci qui a été choisi :

pain_carreaux1

J'ai quand même demandé l'autorisation à mon petit frère de mettre la photo sur mon blog. Ben oui, c'est SA cuisine et maintenant c'est  SON sac à pain. Et bien, ça l'a bien fait rigoler... Paraît que parfois j'ai de ces questions !